Logo ESE



Partenaires

Logo CNRS
Logo tutelle UPS
Logo tutelle AgroParisTech



Rechercher

sur ce site


Accueil > Actualités > Télédétection proximale pour le suivi du fonctionnement carboné et hydrique des couverts végétaux

Télédétection proximale pour le suivi du fonctionnement carboné et hydrique des couverts végétaux

Dans certaines longueurs d’onde centrées sur 531 nm (vert) et 570 nm (jaune), le rayonnement absorbé et non utilisé par la photosynthèse est dissipé sous deux formes : chaleur et fluorescence. La dissipation par la feuille de l’énergie excédentaire sous forme de chaleur fait intervenir des mécanismes complexes dont le plus important est le cycle des xanthophylles. Des conversions réversibles des pigments xanthophylles se traduisent par des changements des propriétés de la réflectance dans la bande 531 nm. Ces variations sont subtiles et se manifestent à des pas de temps de quelques minutes. C’est pour le suivi de ces variations que des capteurs dits capteurs PRI (Photochemical Reflectance Index) ont été installés récemment sur le site de Barbeau (www.barbeau.u-psud.fr et sur Twitter @Barbeau_FR_Fon) dans le cadre d’un projet international et suite à une sélection qui fait de la station de Barbeau l’un de cinq sites européens sur les neuf à travers le monde.

Contacts : Kamel Soudani & Daniel Berveiller


















Vue d’ensemble des capteurs de rayonnement et de télédétection installés sur la tour de Barbeau (à gauche), dont les capteurs PRI (Decagon Devices, Inc.) installés dans le cadre de ce réseau (à droite)