Responsable : Eric Dufrêne

Les recherches menées par l’équipe « Bilan Carboné et Fonctionnement des Ecosystèmes » ont pour objectif de mieux comprendre le fonctionnement des écosystèmes forestiers. Les processus écophysiologiques (photosynthèse, respiration, croissance, transpiration, etc.) qui régissent les échanges de matière et d’énergie au sein de l’écosystème et entre ce dernier et l’atmosphère, sont étudiés in situ. Cette approche permet de mieux prédire la réponse des forêts aux perturbations d’origine anthropique (changements climatiques, pollution azotée, gestion, etc.)

Ces processus sont considérés, depuis l’organe jusqu’à la région, en passant par la plante et l’écosystème. Une large gamme de techniques est mise en oeuvre comprenant des mesures biochimiques, des échanges de CO2 et de vapeur d’eau, des réflectances, faisant appel à différentes méthodes de télédétection et à des techniques isotopiques. A chaque échelle, organe, plante, couvert végétal, écosystème, région, la modélisation est utilisée pour intégrer les connaissances acquises sur les processus et permettre des prédictions quantitatives.

Chambre de mesure de la respiration des troncs de chêne en fôret de Barbeau
Cartographie du LAI des 3600 unités de gestion forestière à Fontainebleau.
Tour de 35 mètres destinée à la mesure des flux de carbone et de vapeur d’eau entre une chênaie et l’atmosphère.

Vue à Barbeau …

 

 

 

 

Thèmes de recherche du groupe :