Logo ESE



Partenaires

Logo CNRS
Logo tutelle UPS
Logo tutelle AgroParisTech



Rechercher

sur ce site


Brève présentation

Les activités scientifiques de l’ESE couvrent un large panel de recherches fondamentales et appliquées en écologie et en évolution, notamment la systématique et l’évolution des plantes et des micro-organismes, la génétique et la dynamique des populations, l’écologie des communautés, l’écologie de la conservation, l’écotoxicologie, l’écophysiologie végétale et les cycles biogéochimiques. Ces activités de recherches reposent sur une synergie entre observations, expérimentation et modélisation mathématique, en tant qu’outil de compréhension, de synthèse et de prédiction. Un des objectifs majeurs des recherches menées à l’ESE est d’étudier la biodiversité, la dynamique, l’évolution et le fonctionnement des écosystèmes. Cela inclut en particulier, la réaction des écosystèmes et des espèces qui les composent aux changements d’environnement qu’ils soient anthropiques ou non.


Actualités toutes actualites

Un surprenant mode de transmission de Wolbachia identifié chez les termites

Les Wolbachia sont des bactéries infectant les cellules de nombreux insectes. Pour la première fois, des scientifiques français issus de l’Institut d’écologie et des sciences de l’environnement de Paris (IEES – CNRS / UPMC / IRD / UPEC / INRA), du laboratoire Ecologie, systématique et évolution (ESE – CNRS / Université Paris-Sud / AgroParisTech) et du laboratoire Évolution, génomes, comportement et écologie (EGCE – CNRS / Université Paris-Sud / IRD) ont étudié la dynamique d’infection de ce microorganisme chez plusieurs colonies de termites Cubitermes subarquatus, une espèce qui peuple les forêts du Gabon. Leurs travaux publiés le 11 février dans la revue Plos One montrent que les ¾ de la caste des soldats immatures sont infectés par Wolbachia. Un tel niveau de contamination implique une transmission des bactéries par échanges trophiques entre individus, facilitant ainsi leur diffusion dans les colonies de termites.

lire la suite

Le laboratoire Ecologie Systématique et Evolution soutient la mobilisation des universités françaises contre la fermeture de postes.

Depuis la LRU, l’état ne donne plus aux universités les moyens de payer la totalité de leur masse salariale. Ceci entraine à l’université Paris-Sud, l’absence de recrutement de postes d’enseignants temporaires pour la rentrée prochaine ayant pour conséquence une diminution de l’offre d’enseignement offerte aux étudiants.

lire la suite

Félicitations à Tatiana Giraud Médaille d’argent 2015 du CNRS !

Félicitations à Tatiana Giraud Médaille d’argent 2015 du CNRS ! Cette médaille distingue tous les ans une quinzaine de chercheurs(ses) pour l’originalité, la qualité et l’importance de leurs travaux, reconnus sur le plan national et international. Bravo à elle et à son équipe !

lire la suite

Science en marche !

Le laboratoire Ecologie Systématique et Evolution soutient le mouvement ‘Science en marche’ qui souligne que :

1) La société a besoin de la Recherche et de l’Enseignement Supérieur, dans tous les domaines scientifiques

2) La Recherche et l’Enseignement Supérieur ont besoin d’un investissement significatif et soutenu, en postes et en moyens récurrents

3) Le Doctorat doit être reconnu comme une formation d’excellence par les entreprises et la (haute) fonction publique.

lire la suite


Séminaires et réunions à venir

Séminaire IDEEV Vendredi 3 avril à 12 h en Salle de Conférence du Moulon

« The genetics of plant-plant interactions in annual plant Arabidopsis thaliana »

Fabrice Roux, LIPM, Toulouse

lire la suite

Séminaire Vendredi 10 avril à 12 h en Salle de Conférence Bât. 362 Campus Orsay

« Competitive growth in a cooperative mammal »

Elise Huchard, CEFE

lire la suite


A noter

« Une histoire naturelle de la sexualité. Plus d’un milliard d’années d’évolution. » par Jean Génermont

Qu’est-ce que la sexualité ? Quand et comment est-elle apparue ? Quels sont les principaux (...)

Qu’est-ce que BASC ?

Pour en savoir plus sur le Labex BASC... Lien