Logo ESE



Partenaires

Logo CNRS
Logo tutelle UPS
Logo tutelle AgroParisTech



Rechercher

sur ce site


Brève présentation

L’unité Ecologie, Systématique et Evolution (ESE) conduit des recherches en écologie et évolution qui visent à étudier l’origine et la dynamique de la biodiversité ainsi que l’évolution et le fonctionnement des écosystèmes. Les approches menées pour ces objectifs reposent sur une synergie entre observations in situ, expérimentation, et modélisation mathématique en tant qu’outil de compréhension, de synthèse et de projections.
pour en savoir plus ...


Actualités toutes actualites

A paraîre le 19 octobre 2017 chez Belin : La plus grande histoire jamais contée - Des origines de l’Univers à la vie sur Terre

Un voyage unique dans l’histoire de l’Univers, de la Terre et du vivant.

Voici la plus grande histoire jamais contée… Elle commence voici 13,7 milliards d’années, aux premiers instants de l’Univers, tels que la physique et la cosmologie actuelles peuvent les reconstituer… Elle nous fait découvrir la naissance des premières étoiles, des premières galaxies, des premières planètes… Elle nous emmène explorer la Terre primitive, assister à l’apparition de l’eau, de l’atmosphère, des continents… Elle nous invite à la naissance des premières formes du vivant, à suivre sa diversification et sa complexification, des tout premiers organismes jusqu’à l’avènement du genre Homo… Elle nous transporte enfin dans le futur, celui de notre biodiversité, de notre espèce, de notre planète, et de l’univers lui—‐même. Cosmologie, astrophysique, planétologie, chimie, géologie, biologie, paléontologie… Toutes les disciplines du savoir sont réunies pour restituer dans ce beau livre ambitieux et original, magnifiquement illustré, cette histoire passionnante – la nôtre –, de façon accessible à tous, grâce à des textes synthétiques rédigés par des spécialistes reconnus de chaque domaine.

Un ouvrage sous la direction de Muriel Gargaud avec les collaborations de Sylvain Bontemps (astrophysicien), Aurélien Crida (planétologue), Grégoire Danger (astrochimiste), Emmanuelle J. Javaux (géologue), Marc Lachieze-Rey (cosmologue), Purificación Lopez-Garcia (microbiologiste), Hervé Martin (géologue), Jennyfer Miot (géobiologiste), David Moreira (microbiologiste), Pascal Tassy (paléontologue).

lire la suite

La découverte de la fleur ancestrale : un nouveau modèle pour la diversification des plantes à fleurs


L’ancêtre de toutes les fleurs vient d’être identifié par une équipe de 36 chercheurs, issus de 13 pays. Ces travaux, coordonnés par Hervé Sauquet du laboratoire Ecologie, systématique, évolution (Université Paris-Sud/CNRS/AgroParisTech) apportent de nouveaux résultats sur la structure des fleurs les plus anciennes, il y a 140 millions d’années. Les résultats de cette étude sont publiés le 1er août 2017 dans la revue Nature Communications.

lire la suite

Quand les fourmis envahissantes prennent le train de la mondialisation en marche

Photo © www.konig-photo.com Wasmannia auropunctata (espèce invasive) : colonie avec plusieurs reines
Photo © www.konig-photo.com Wasmannia auropunctata (espèce invasive) : colonie avec plusieurs reines

Une étude menée par Sébastien Ollier et ses collaborateurs a montré que la dispersion des fourmis à travers le monde s’est faite en deux grandes vagues. La première est associée à la colonisation de la fin du XIXème siècle et l’expansion impérialiste des grandes puissances de l’époque, la seconde est marquée par la reprise du commerce mondial au lendemain de la seconde guerre mondiale. Ce qui est remarquable également, c’est que toutes les espèces dispersées n’ont pas bénéficiées de la même manière des deux vagues de mondialisation. Cette différenciation en termes de dynamique spatio-temporelle étant en grande partie déterminée par les traits biologiques qui caractérisent ces espèces, il est désormais possible d’anticiper sur le mode de dispersion future de certaines espèces présentant des traits particuliers. Nature Ecology and Evolution 22 june 2017 article number 0184.

lire la suite

Et si l’évolution des chromosomes sexuels n’était pas due aux différences entre mâles et femelles ?




L’équipe de T. Giraud et des collaborateurs ont mené une étude sur les chromosomes de types sexuels de champignons qui remet en cause la théorie dominante sur l’évolution des chromosomes sexuels.
PNAS doi : 10.1073/pnas.1701658114
http://www.pnas.org/content/early/2...

lire la suite


Séminaires et réunions à venir

Semideev Vendredi 29 septembre à 12h, Bibliothèque des génétiques, EGCE (Gif)

« Drivers of maize phenotypic evolution »

Maud Tenaillon, Le Moulon

lire la suite

Semideev Vendredi 13 octobre 12h en Salle de conférences Bât. 362 Campus Orsay

« Patterns and heterogeneity of CO2 and N uptake by marine picoplankton revealed by single cell analysis »

Hugo Berthelot, LEMAR, Université de Bretagne Occidentale, Brest

lire la suite

Mercredi 18 octobre

Journée IDEEV

lire la suite

Jeudi 27- Vendredi 28 octobre

Colloque SDV

lire la suite

Semideev Mardi 31 octobre à 12h en Salle de conférences Bât. 360 Campus Orsay

« Whole genome duplications and dynamics of the self-incompatibility system in Brassicaceae : two inter-connected evolutionary processes »

Xavier Vekemans, Université Lille

lire la suite

Semideev Vendredi 10 novembre à 12h en Salle de Conférences du Moulon

« Interrelation between mating systems, hybridization barrier, genomic imprinting and transposable elements »

Clément Lafon-Placette, Université Uppsala, Suède

lire la suite

Semideev Vendredi 17 novembre à 12h, Bibliothèque des génétiques, EGCE (Gif)

« The genomics of adaptation in bats and other mammals »

Georgia Tsagkogeorga, Queen Mary University of London

lire la suite